SHANGQING JING


SHANGQING JING
SHANGQING JING

SHANGQING JING [CHANG-TS’ING KING]

Livre de la grande pureté , le Shangqing jing constitue un ensemble important de textes taoïstes de l’école du Maoshan, qui ont été révélés entre les années 364-370 à Yang Xi (né en 330) et à Xu Mi (303-373). Ils sont, en principe, au nombre de trente-six, mais les catalogues n’en comptent en réalité qu’une trentaine, dont le volume total est impressionnant: cent quatre-vingt-un chapitres. L’ensemble, qui formait jadis toute une section du Canon taoïste , est actuellement dispersé à travers le Canon du Ming (Zhengtong Daozang , 1442). Ces textes n’ont pas encore été collationnés; mais le plus important, celui qui figure en tête des catalogues, le Shangqing dadong zhenjing (Livre réel du grand arcane de la grande pureté ), a été identifié et conservé en entier. Il s’agit d’un manuel de méditation extatique, très détaillé: les divinités du corps, de la Terre et des Cieux sont évoquées mentalement une par une ou par catégories; elles sont décrites en détail et même illustrées. Pour chaque catégorie (trente-neuf en tout) sont indiqués des invocations distinctes, des talismans, des gestes à accomplir, etc., le tout d’une extrême complexité. Ce manuel illustre d’une façon éclatante les procédés de l’«alchimie intérieure» (neidan ), caractéristique essentielle de l’école du Maoshan. Les attitudes mentales y prennent la prépondérance sur les pratiques physiques qui dominent encore chez Ge Hong.

L’influence du Shangqing jing fut prédominante dans le taoïsme ésotérique, au moins jusqu’à l’époque des Song.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Shangqing — pai série Taoïsme Courants Textes Personnalités Notions et pratiques Divinités …   Wikipédia en Français

  • Shangqing pai — Shangqing 上清 ou « Pureté suprême » est un courant taoïste qui a pris forme sous les Jin au sein de l’aristocratie sur la base des Maîtres célestes, de l’ancienne tradition mystique du Sud et de la tradition alchimique de Ge Hong. Sa… …   Wikipédia en Français

  • TAOÏSME — Le terme de taoïsme (daojia ) s’est appliqué d’abord aux écrits de certains mystiques de la Chine antique. C’est là une classification établie a posteriori par les bibliographes impériaux de l’époque des Han antérieurs (206 av. 9 apr. J. C.).… …   Encyclopédie Universelle

  • LU XIUJING — [LOU SIEOU TSING] (406 477) Patriarche taoïste dont l’importance est comparée à celle de Confucius pour la tradition classique. Né à Wuxing (province du Zhejiang), Lu Xiujing quitte définitivement sa famille («père, mère, femme, enfants: connais… …   Encyclopédie Universelle

  • Maoshan — Shangqing pai série Taoïsme Courants Textes Personnalités Notions et pratiques Divinités …   Wikipédia en Français

  • Maoshan pai — Shangqing pai série Taoïsme Courants Textes Personnalités Notions et pratiques Divinités …   Wikipédia en Français

  • Shanqing — Shangqing pai série Taoïsme Courants Textes Personnalités Notions et pratiques Divinités …   Wikipédia en Français

  • Daoistische — Dào Der Daoismus (chin. 道教, dàojiào „Lehre des Weges“), gemäß anderen Umschriften auch Taoismus, ist eine chinesische Philosophie und Religion und wird als Chinas eigene und authentisch chinesische Religion angesehen. Seine historisch gesicherten …   Deutsch Wikipedia

  • Daojia — Dào Der Daoismus (chin. 道教, dàojiào „Lehre des Weges“), gemäß anderen Umschriften auch Taoismus, ist eine chinesische Philosophie und Religion und wird als Chinas eigene und authentisch chinesische Religion angesehen. Seine historisch gesicherten …   Deutsch Wikipedia

  • Taoismus — Dào Der Daoismus (chin. 道教, dàojiào „Lehre des Weges“), gemäß anderen Umschriften auch Taoismus, ist eine chinesische Philosophie und Religion und wird als Chinas eigene und authentisch chinesische Religion angesehen. Seine historisch gesicherten …   Deutsch Wikipedia


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.